Vos commentaires

 

 

 

Pianiste poète

 

 

Alessandro Candini, pianiste appartenant au groupe des « artistes associés » à la Maison de la Poésie Montpellier Languedoc, présente son nouvel album , « The other side » (piano solo improvisations).

 

Enregistré et mixé au studio La Buissonne à Pernes-les-Fontaines par Gérard de Haro et Nicolas Baillard, présenté dans un écrin en trois volets designé par l’atelier graphique Polygraphik, assorti d’un livret, ce CD possède le charme de ces objets qui sont à la musique ce que le livre est au texte. (à voir en page d’accueil du site www.polygraphik.com )

 

Improvisé mais construit,

The other side  compose la bande originale d’un film intérieur, le fil rouge d’un voyage dont les images émergent et glissent de l’autre côté du miroir , vers le mystère qui s’ouvre à notre imaginaire aux portes de la perception , celles qui nous ont été désignées par William Blake, Aldous Huxley, Lewis Caroll.

 

 

Aux confluences de l’élan lyrique, du jazz, des musiques improvisées, on entend que le piano d’Alessandro Candini a beaucoup fréquenté

la voix  des poètes.

 

 

Ses sonorités, ses rythmes, gardent l’écho de cette profondeur qui atteint l’émotion sans la déflorer ni la paraphraser.

 

Riche de ses nourritures littéraires, ancré dans son époque, c’est un album à écouter

in extenso , un conte, une histoire, un poème.

 

 

Il suffit de lire les titres des plages pour désirer se laisser entraîner dans cette aventure sonore envoûtante,

on the other side .

 

 

Pianiste à l’écoute des écritures de son temps, imprégné de références classiques au sens large, Alessandro Candini improvise en poète.

 

    http://www.alessandro-candini.com/ 

 


 

Soirée d'ouverture de la Maison de la Poésie

 

"cette inauguration a laquelle je n'ai pu vu l'eloignement pu assister me parait a l'image fort sympathique    j'attends avec impatience de nouvelles informations  a bientot   j'espere"

Roland Hamelin du 20/09/2010

 

Ouverture du blog de la Maison de la Poésie

 

BRAVO! Et longue vie à notre jeune consœur !

Roland Nadaus du 26/05/2010

 

merci pour ce beau blog. quelle détermination en faveur de la poésie ! cela fait vraiment plaisir. Amitiés, Francois Szabo du 18/11/2009