Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

7 mars, La Migration des murs, James Noël et Arthur H

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

7 mars, La Migration des murs, James Noël et Arthur H
7 mars, La Migration des murs, James Noël et Arthur H

Partager cet article

Repost 0

6 mars Printemps des Poètes Soirée Afrique(s)

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

6 mars Printemps des Poètes Soirée Afrique(s)6 mars Printemps des Poètes Soirée Afrique(s)

Maison de la Poésie Jean Joubert

6 mars – 19h

Moulin de l’Evêque

78 avenue du Pirée - Montpellier

Soirée Afrique(s)

Le thème national du Printemps des poètes « Afrique(s) », invite à « explorer le continent largement et injustement méconnu de la poésie africaine francophone. Parole libérée, rythmes imprévus, puissance des symboles et persistance du mythe: écoutons le chant multiple des Afriques, du Nord et du Sud, sans ignorer les voix au-delà du continent africain, des Antilles à la Guyane, de Madagascar à Mayotte ... » (Jean-Pierre Siméon)

Pour honorer ce thème et la diversité des écritures africaines, nous vous proposons une soirée lecture de textes de poètes africains par la comédienne Marie-Audrey Simoneau et les poètes membres de la Maison de la poésie.

Musique : José Terral

AFRIQUE....continent aux visages et métissages multiples, terre de contrastes, si vaste que je ne pouvais en embrasser la richesse des possibles en une heure volatile, simplement rêver avec vous d'un voyage...

Nous partirons en musique, du Nord en longeant le continent par l'ouest, sans oublier le centre...

Escales prévues en Haïti et Martinique et notre périple s'achèvera à Madagascar.

Voici votre carnet de route, en espérant que la diversité des écritures vous enchantera tout autant que moi.

Marie-Audrey Simoneau

Poètes dits par Marie-Audrey Simoneau :

Mohammed Dib (Algérie)- Extraits de" Le coeur insulaire"

Abdellatif Lâabi (Maroc)- Extraits de "La saison manquante"

Léopold Sédar Senghor(Sénégal)- Extraits de" Nuit d'Afrique ma nuit noire"

James Noël (Haïti)- Extraits de "Le pyromane adolescent" et "Le sang visible du vitrier"

René Depestre (Haïti)- Extraits de "En état de poésie"

Véronique Tadjo (Côte d'ivoire)- Extraits de "A mi-chemin"

Bernard B.Dadié (Côte d'ivoire)-Extraits de l'"Anthologie de poésie Africaine" d'Alain Mabanckou

Alain Mabanckou (République du Congo)- Extraits de "Tant que les arbres s'enracineront dans la terre"

Edouard Glissant (Martinique)-Extraits de "Pays rêvé, pays réel"

Aimé Césaire(Martinique)-Extraits de" Ferrements et autres poèmes"

Jacques Rabemananjara (Madagascar)-Extraits de "Antsa"

 

 

Auteurs lus par les poètes :

Léon Gontran Damas (Guyane) ou Mohammed Khaïr Eddine (Maroc) par Michaël Glück

Bigaro Diop (Sénégal) par Patricio Sanchez

Marie-Rose Abamo-Maurin (Cameroun) par Marie-Agnès Salehzada

Ahmed Bouanani (Maroc) par James Sacré

Mohammed El Amraoui (Maroc) par Christian Malaplate

Marie Audrey Simoneau

Formée au conservatoire d’Art dramatique de Montpellier, elle travaille sous les directions successives notamment de Georges Lavaudant, Ariel Garcia Valdès, Françoise Bette, Michel Deutsch, Laurence Roy et Philippe Goudard.

Puis c’est la rencontre avec des nombreuses formations qui viennent préciser les styles, les envies d’interprétation : Compagnie de la mer, compagnie Belle Pagaille.

Un parcours de lectrice se précise au fil des ans, en festivals du livre : Les voix de la Méditerranée ou encore La comédie du livre. C’est en 2010 que la rencontre avec le Collectif de l’âtre se fait, autour de lectures d’extraits de l’oeuvre de Joyce CarollOates. Par ailleurs actrice pour la télévision et le cinéma, Marie Audrey Simoneau cultive une expérience large, variée et apprécie les approches artistiques plurielles.

José Terral

guitariste, bassiste, percussionniste, chanteur

Originaire de l’île de la Réunion, José TERRAL est un autodidacte multi-instrumentiste, musicien professionnel de Musiques actuelles/Jazz depuis l’âge de 17 ans. Il a à son actif de nombreux concerts et festivals. A entre autre joué avec René Nan ex batteur de Claude Nougaro. Passionné par la pédagogie, il intervient pendant plusieurs années en Quartet Jazz dans les écoles, collèges et Lycées. Il enseigne le jazz au CRD de l’Aveyron depuis 1990.

 

 

Le programme du Printemps des poètes à Montpellier

Partager cet article

Repost 0

4 mars inauguration du Printemps des Poètes à Montpellier - lancement national

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

4 mars inauguration du Printemps des Poètes à Montpellier - lancement national
4 mars inauguration du Printemps des Poètes à Montpellier - lancement national4 mars inauguration du Printemps des Poètes à Montpellier - lancement national

4 mars - 18h30

Maison de la poésie Jean Joubert

Lancement du Printemps des Poètes 2017

 

Rencontre et récital

Patricio Sanchez

Les Disparus éditions La rumeur Libre

Présentation : Nicole et Georges Drano

Lectures par Patricio Sanchez et la comédienne Juliette Mouchonnat

Musique : Claudio Gonzalez

avec la participation des éditions La rumeur libre

 

J’ai écrit « Les Disparus » pour me rapprocher de mes racines, de la souffrance de mon pays natal, le Chili. C’est un livre de poèmes qui est en rapport avec le travail de mémoire.

Je pense que la poésie peut aussi aider à faire connaître et à dénoncer ce qu’ont subi de nombreuses personnes qui voulaient changer et améliorer leurs conditions de vie en 1970, là-bas, à l’autre bout du monde, grâce au gouvernement de Salvador Allende, dans ce long territoire du cône sud.

Aujourd’hui on sait, par les historiens et par la presse, que le coup d’Etat de 1973 était encouragé par les Etats-Unis. On a donc le droit de se révolter contre tout cela. De nombreuses disparitions et assassinats impunis ont été laissés par la dictature de Pinochet.

Quelques tortionnaires habitent actuellement dans une prison dorée dans la périphérie de Santiago (Punta Peuco), où ils jouissent de toutes les commodités nécessaires. D’autres, font vie normale et se promènent librement dans les rues du Chili, sans être inquiétés par personne.

Après tant d’années de souffrance, les familles de disparus luttent encore pour obtenir des informations de leurs êtres aimés. Mais elles restent sans réponse.

« Les Disparus » a pour but d’honorer leur mémoire, en restant solidaire des familles des victimes et de leurs souffrances. Ni perdón ni olvido.

 Patricio Sanchez

 

Eux, les assassins, savent

rigoler

et se sentir heureux.

 

 

Par contre, les familles

des disparus vont

par les chemins

 

En faisant une prière,

une bougie à la main,

 

 

Comme toujours.

Comme toujours.

 

 

 

 

4 mars inauguration du Printemps des Poètes à Montpellier - lancement national

Le programme complet du Printemps des poètes à Montpellier

Partager cet article

Repost 0

Prélude au Printemps: succès!

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Prélude au Printemps: succès!Prélude au Printemps: succès!
Prélude au Printemps: succès!Prélude au Printemps: succès!Prélude au Printemps: succès!
Prélude au Printemps: succès!Prélude au Printemps: succès!Prélude au Printemps: succès!

Un prélude au Printemps de très bon augure... Dans l'erre des vents, de Frédéric Jacques Temple, aux éditions Bruno Doucey, a donné lieu le 28 février à une magnifique rencontre avec Frédéric Jacques Temple et Bruno Doucey, devant une salle comble, attentive et émue, à la Maison de la Poésie Jean Joubert.

Partager cet article

Repost 0

Les premiers rendez-vous du Printemps des poètes

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

28 février avec Frédéric Jacques Temple, 4 mars avec Patricio Sanchez
28 février avec Frédéric Jacques Temple, 4 mars avec Patricio Sanchez

28 février avec Frédéric Jacques Temple, 4 mars avec Patricio Sanchez

le programme complet du Printemps

Les premiers rendez-vous du Printemps des poètes

Partager cet article

Repost 0

Le programme papier du Printemps est disponible

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Le programme papier du Printemps est disponible

Le programme du Printemps des poètes à Montpellier!

A se procurer dans tous les lieux culturels de Montpellier et de la Métropole...et à consulter ci-dessus.

Attention: premier rendez-vous dès le 28 février avec Frédéric Jacques TEMPLE

Partager cet article

Repost 0

Le programme du Printemps des poètes à Montpellier

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé
Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé

Les poètes invités, et Valery Larbaud retrouvé

Le Printemps des poètes à Montpellier, porté par la Maison de la Poésie Jean Joubert, entourée de nombreux partenaires, est à découvrir ci-dessous.

Retenez les dates!

Merci à James Noël, parrain du Printemps à Montpellier. Lisez le texte "Afrique(s)" qu'il signe pour le thème national.

Dossier de presse à consulter dans l'article précédent

Découvrez ci-dessous les artistes invités.

les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités
les artistes invités

les artistes invités

Les artistes invités: Arthur H, le 7 mars, avec James Noël - Dorota Anderszewska, violon solo suoersoliste de l'Orchestre de Montpellier, le 10 mars avec Laurent grison - Fabienne Bargelli, comédienne, le 17 mars, avec Michaël Glück - Pierre Caizergues, poète, iuniversitaire, conférencier, le 16 mars, pour Valery Larbaud- Gregory Nardella, comédien, le 16 mars, pour Valery Larbaud - Julien Guill, comédien, pour Valery Larbaud, le 16 mars - Juliette Mouchonnat, comédienne, le 4 mars, avec Patricio Sanchez - Claudio Gonzalez, musicien, le 4 mar, avec Patricio Sanchez - Stefan Delon, comédien et metteur en scène, le 10 mars, avec Laurent Grison - Marie-Audrey Simoneau, comédienne, le 6 mars, soirée "Afriques(s) - José terral, musicien, le 6 mars, soirée "Afrique(s)" 

Partager cet article

Repost 0

James NOEL parrain du Printemps des poètes à Montpellier

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

James NOEL parrain du Printemps des poètes à Montpellier

Le Printemps des poètes se profile...

JAMES NOEL est le parrain de cette édition à Montpellier.

Il sera présent le 7 mars pour une lecture concert de "La migration des murs" en duo avec Arthur H.

Consultez le dossier de presse...et lisez le texte de James sur le thème national du Printemps, Afrique(s)

Partager cet article

Repost 0

Prélude au Printemps des poètes avec Frédéric Jacques TEMPLE

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Prélude au Printemps des poètes avec Frédéric Jacques TEMPLE

Prélude au Printemps des Poètes

avec Frédéric Jacques TEMPLE

Mardi 28 février – 19h

Maison de la Poésie Jean JOUBERT

Moulin de l’Evêque

78 avenue du Pirée – Montpellier

En avant-première, présentation du nouveau recueil de

Frédéric Jacques TEMPLE

Dans l’erre des vents

Editions Bruno Doucey

Collection Soleil noir

Présentation : Bruno DOUCEY

Lectures : Frédéric Jacques TEMPLE et Bruno DOUCEY

• Le carnet de bord poétique d’un écrivain né en 1921

• Un homme au coeur du monde, habité par le voyage et la soif de rencontres

• Un hymne à la vie, de l’ordinaire des jours à la beauté du monde

LE MOT DE L’ÉDITEUR

« À la vie jusqu’au bout. » La dédicace qui ouvre le dernier Carnet de bord de F. J. Temple, (Actes Sud, 2016) donne le ton des poèmes rassemblés sous le titre Dans l’erre des vents. Car rien n’échappe à la furieuse envie de vivre de cet homme qui compte 95 printemps : ni les paysages méditerranéens qu’il arpente ni le vaste monde qu’il convoque sous sa plume, à l’image « de l’archipel du Vanuatu / où je n’irai jamais ». Et l’on convie les amis d’aujourd’hui et les amis d’hier, oncle Blaise en tête, au même banquet solaire. On s’émerveille du « rire souverain » d’une fleur « au coeur des ronces ». On accueille à pleines mains le « mystère à jamais insondable » du vivant. Jusqu’au bout. Et plus encore puisque, sous le vent, le pollen des mots se fiche éperdument de la ligne d’horizon.

EXTRAIT

« Sur le fleuve j’avance, lente,

parmi les herbes, dans la vase,

vers je ne sais quelle embouchure,

mais attachée par mes racines,

car même creuse et rabotée,

de naissance je suis un arbre. »

Frédéric Jacques Temple, génie tutélaire et compagnon de route de la Maison de la Poésie Jean Joubert dont il a soutenu et parrainé la fondation, est une des figures les plus remarquables de la poésie contemporaine, attachée à l’histoire culturelle de Montpellier, et dont le rayonnement est international. Il a reçu en 2013 le Prix Apollinaire pour l’ensemble de son œuvre.

 

Le programme du Printemps sera prochainement en ligne...

N'oubliez pas les autres rendez-vous de ce mois de février:

- à la Maison de la Poésie Jean Joubert

mercredi 1er février 14h30: permanence avec Marie-Agnès Salehzada

samedi 4 février à 16h: atelier d'écriture de Patricio Sanchez

-  à la salle Pétrarque

jeudi 9 février à partir de 18h: la Société des Poètes français propose une lecture de Philippe Jaccottet "Le temps d'avoir longé un pré", par Jean -Marie de Crozals, et de Friedrich Hölderlin, " les chants de la terre natale", par Marie-Agnès Salehzada et Christian Malaplate, lectures suivies d'une scène ouverte (voir ci-contre "actualité des adhérents")

 

 

Prélude au Printemps des poètes avec Frédéric Jacques TEMPLE

Partager cet article

Repost 0

Caroline Sagot Duvauroux le 25 janvier

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Caroline Sagot Duvauroux le 25 janvier

Dernière soirée avant le Printemps des poètes...

Maison de la Poésie Jean JOUBERT

mercredi 25 janvier – 19h

Rencontre avec

Caroline Sagot Duvauroux

A l’occasion de la parution du livre d’artiste

Ê hoiê

aux Editions Méridianes

Texte de Caroline SAGOT DUVAUROUX

5 gravures de Jean Paul HERAUD

Présentation : Pierre MANUEL

Lectures : Caroline SAGOT DUVAUROUX

En présence de Jean-Paul HERAUD

 

Dans Ê hoiê, l’écriture de Caroline Sagot Duvauroux interroge le mythe de l’enlèvement d’Europe…

 

« ê oïê » (celle là) ouvre chaque période du Catalogue des femmes d’Hésiode.

Il n’y a rien dans la gravure que la délicatesse d’un trait qui parie la figure, archaïque, jubilante, contre une formule. C’est fait comme ça comme on pense et dérive, de l’appétit brutal à la délicatesse. De l’Europe étrangère à l’Europe servile. S’il y avait des mots… mais il n’y a pas de mots. Alors vient le souvenir de bouts rimés que charrie le thème, est-ce un thème ou le plaisir d’un homme aux courbes qu’il fréquente dans sa hâte, dans l’allégresse de sa maîtrise désinvolte et du sursaut. Erotique ? oui bien sûr il s’agit de coït et de batifoler, de vaincre et de plier de déplier (qu’est-ce qu’une peinture ?) des fentes et des ombres et le tellement pas dit de la perception.

Que puis-je ici ? Raconter ce qui fut raconté souvent par les étrangers qui passaient, ceux qui surent gorger de sang la terre nubile ?

Alors j’ai posé des mots, de vieilles histoires et les bouts qui surnagent, d’Anacréon à Pessoa, aux vieilles histoires dans l’espoir que renaitrait d’ailleurs une aventure non eurocentrée. Il y a dans une peinture de Fragonard, inachevée, (Io), un œil de proie qui tient en joue toute la peinture et la poursuite oblique d’un plaisir. Ici, l’œil est la proie d’un sexe anonyme, comme chez Jean Eustache d’une sale histoire. L’écriture est onaniste quand l’idée cesse de la persécuter. J’ai tenté, regardant, de repousser voir, de laisser courir le désir, la légende, et ses bifurcations rêveuses.

Caroline Sagot Duvauroux, à propos d’Ê hoiê

 

 

Poète et peintre, née en 1952, Caroline Sagot Duvauroux a fait des études de Lettres classiques à la Sorbonne, puis des études de Théâtre et d’art plastique.

Comédienne pendant huit ans, elle se consacre à la peinture et à la poésie.

Prix Théophile Gautier de l'Académie, 2010.

Nombreuses expositions personnelles et collectives, en France, en Allemagne, en Suisse, en Belgique, en Autriche, en Italie, nombreux livres d’artiste et estampes.

Considérée comme l’une des écritures les plus importantes et novatrices d’aujourd’hui, « fouilleuse, archéologue de la langue » (Michaël Glück), Caroline Sagot Duvauroux a publié une grande partie de son œuvre chez Corti.

Avec son compagnon Michel Anseaume, décédé en 2011, elle a créé à Crest une maison d'édition d'art et de littérature "Les Ennemis de Paterne Berrichon".

 

Le 25 janvier, à la Maison de la Poésie Jean Joubert, Caroline Sagot Duvauroux lira également des extraits de :

Le vent chaule (Corti)

Le livre d’EL – d’où (Corti)

‘j (Editions Unes)

ainsi que quelques extraits de livres publiés aux éditions « Les ennemis de Paterne Berrichon »

 

 

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>