Hommage à Max JACOB

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Jacob-_Max_-1876-1944-_-_1934_-_Foto_Carl_van_Vechten-_Libr.jpg

Soirée de clôture du Printemps des poètes

Samedi 29 mars- 19h

Maison de la poésie

Moulin de l'Evêque

78 avenue du Pirée

34000 Montpellier

 

Jean Chipre, l'homme pauvre

Hommage à Max Jacob

dans le cadre du 70ème anniversaire de sa disparition

 

Conférence débat de Serge BOURJEA, professeur émérite à l'Université Paul Valéry-Montpellier III

Lectures par le comédien Jean-Marc BOURG

Max Jacob ( 1876- 1944) est une figure marquante du XXème siècle.

Ses amitiés précoces avec les peintres, avec Picasso en particulier qu'il rencontre en 1901, et ses liens privilégiés avec Apollinaire ou Reverdy le placent au coeur des débats esthétiques et de l'Esprit nouveau et à l'origine de la poésie moderne.

Serge Bourjea propose une évocation du poète à partir du portrait que Louis Aragon en a fait de lui en 1921 dans son roman à clefs Anicet ou le Panorama, sous les traits du personnage Jean Chipre. Le roman fait se croiser les grands courants de création, les grands genres et les principales personnalités en relations et en conflits:Cocteau, Picasso, Breton, Valéry...Avec au coeur du débat: Max Jacob, dans le très beau dialogue "crypté" avec Aragon.

Un propos entrecoupé de lectures tirées d'Anicet et de poèmes de Max Jacob. 

Commenter cet article