Françoise ASCAL: Levée des ombres

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Levee-des-ombres.jpg

Vendredi 21 mars - 19h

Maison de la poésie

Moulin de l'Evêque

78 avenue du Pirée

Montpellier

Levée des ombres

 

Lecture des poèmes de  Levée des ombres  (éditions Atelier Baie) par l'auteur Françoise ASCAL, accompagnée à la contrebasse par Gaël ASCAL

Exposition d'un diptyque photographique de Philippe BERTIN

Soirée organisée en partenariat avec la Communauté de communes Vallée de l'Hérault

Avec la participation des éditions Atelier BAIE

Levée des ombres est un ouvrage de mémoire, en mots et en photographies, sur l'histoire singulière de l'abbaye d'Aniane: fondée au VIIIème siècle, plusieurs fois reconstruite, ruinée et détruite pendant les guerres de religion puis la Révolution, devenue tour à tour filature, maison de détention pour adultes, colonie pénitentiaire pour mineurs, institution publique d'éducation surveillée, elle est officiellement fermée par le Ministère de la Justice depuis 1998.

C'est la Communauté de communes Vallée d'Hérault, actuelle propriétaire, qui a demandé à la poète Françoise Ascal et au photographe Philippe Bertin de garder mémoire du lieu avant sa restauration.

Philippe Bertin a eu accès aux photographies sur les institutions pour mineurs relevant du Ministère de la Justice réalisées entre 1929 et 1931 (studio Henri Manuel). Il les a utilisées sous forme de négatif, puis juxtaposées à des clichés pris à l'infrarouge aux mêmes endroits quatre-vingts ans plus tard.

Garder trace, garder mémoire et tenter de rejoindre la part universelle que recèle ce lieu singulier, tel est l'enjeu. Que l'on soit d'Aniane ou d'ailleurs, chacun est renvoyé à ses interrogations intimes. Car l'enfermement, dont les formes sont multiples et parfois inattendues, touche au vif de l'humain. (F.Ascal, préface à Levée des ombres, éditions Atelier Baie)


Trop

trop de portes

trop de fenêtres

trop d'escaliers couloirs étages

trop de bâtiments plus vastes les uns que les autres

s'additionnant s'excluant se permutant

trop de projets fantasmes rumeurs

trop de douleurs tues

trop d'empreintes

trop de vestiges

trop de siècles

 

Abbaye filature prison

 

Dedans/dehors

dehors/dedans

sortir/rentrer

fermer/ouvrir

 

Où porter le regard?

dans quel ordre?


(F.Ascal, Levée des ombres)

Commenter cet article