Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quine CHEVALIER, Les Cent Regards

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Quine_Chevalier_2011.JPG              Au_babil_de_lumiAcre.jpg

Jeudi 4 décembre - 19h

Maison de la Poésie

Moulin de l'Evêque

78, avenue du Pirée - Montpellier


Dans le cadre du festival de la MAIPO, "Les poètes n'hibernent pas"


Bienvenue à Quine Chevalier

et aux Editions Les Cent Regards

à l'occasion de la parution de l'ouvrage

Au babil de lumière

Poèmes de Quine Chevalier

Gravures de Florence Barbéris

Editions les Cent Regards, septembre 2014


Lecture, par Quine Chevalier et Annie Estèves

Présentation de la Maison d'édition et de l'association les Cent Regards par leur fondateur, Michel FRESSOZ

Exposition d'oeuvres de Florence Barbéris

Exposition d'ouvrages

Dédicaces

Rencontre autour d'un verre


Quine Chevalier vit et travaille à Montpellier.

Ses poèmes ont été publiés dans plusieurs revues, notamment: Souffles, la Main millénaire, Recours au poème.

Elle est l'auteur de trois autres recueils de poésie:

L'or du pardon, avec des encres de Jean Millon, Editions Encre et Lumière, 2007

La beauté d'une roue cardinale, peintures de C.Bergerot-Jones, éditions les Cent Regards, 2008

Ex Nihilo, peintures de C.Bergerot-Jones, Editions Les Cent Regards, 2010

Partager cet article

Repost 0

20 novembre: Velter, 21 novembre: Cosculluela

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

100_3286.JPG

Jean-Gabriel Cosculluela

 

Jeudi 20 novembre

Château de Flaugergues/ 19h

 Récital du poète André Velter, accompagné au violoncelle par Gaspar Claus

dans le cadre    du colloque « Poésie sur les ondes, une affaire de poète ? » organisé par  Marie Joqueviel-Bourjea et Pierre-Marie Héron, professeurs à l'Université Paul Valéry Montpellier III .   La Maison de la Poésie est partenaire de cet événement.  ( voir les informations sur ce blog )

 

Vendredi 21 novembre

18h30

Médiathèque d’agglomération Françoise-Giroud

Avenue de la coopérative

34160 Castries

Bienvenue à Jean-Gabriel Cosculluela

Le poète Jean-Gabriel Cosculluela est né en 1951 à Rieux-Minervois (Aude) mais a des  origines aragonaises (Pyrénées espagnoles). Il vit en Haute-Ardèche, après avoir vécu plus de quinze ans à Montpellier et dans les Cévennes. Conservateur des bibliothèques. Écrivain, traducteur de l’espagnol, éditeur, commissaire d’expositions…

De "L'Affouillé" (éd. Jacques Brémond,1980) aux récents "Maison, où..." (éd.Méridianes, 2014) et "Respire son ombre" (éd. A côté, 2014) avec les peintres José Manuel Broto et Christian Sorg, en passant par "Terre d'ombre" (éd. Voix d'Encre, 2001), "L'Envers de l'eau" (éd. Fata Morgana, 2005), "Je serai ton silence" (éd. Propos2, 2008),  "Faire la lumière" (éd. Atelier des Grames, 2009), "Voyageur de l'invisible" (éd. Les Arêtes, 2012), "Vive" (éd. Tardigradéditions, 2013, avec des calligraphies d'Anne-Marie Jeanjean), "Répétition de la neige" (éd. Atelier Barral, 2013), tout un chemin d'écriture se dessine,  traversant lieux abandonnés, déshabités, entre enracinement, silence et errance.   

Une écriture souvent accompagnée par des artistes, dont Jean-Gilles Badaire, Jacquie Barral, Christian Jaccard, Martine Lafon, Robert Lobet, Fabrice Rebeyrolle, Jacqueline Salmon, Anne Slacik, Anik Vinay, Anne-Marie Jeanjean...

Cette rencontre sera aussi l’occasion de découvrir  quelques chansons directement écrites en espagnol par l'auteur qui sera accompagné par le musicien Bruno Manjarrès, guitare et voix.

Lectures, chansons, musique, échange avec le public, dédicaces.

Partager cet article

Repost 0

Jean JOUBERT et Aurélia LASSAQUE

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Jean Joubert          Portrait-Aurelia-Lassaque---Copie.png 

Rencontre avec Jean Joubert et Aurélia Lassaque 

14 novembre - 19h

 Médiathèque Albert Camus

12 rue Albert Camus

34830 CLAPIERS

 

Deux poètes, de générations éloignées, se tenant réciproquement en haute estime, dialoguent par le texte.

Entre le grand poète chevronné et la jeune pousse de la poésie, les liens sont évidents.

Si l’écart d’âge est émouvant, le dialogue est riche. C’est celui de la transmission. Le poète né en 1928 se reconnaît dans la poésie vibrante et charnelle de la jeune femme, nourrie de culture occitane, poète en deux langues sœurs, français et occitan. Dans l’univers d’Aurélia, peuplé de légendes et de sortilèges, de signes et d’images, irrigué d’émotion, le poète Jean Joubert reconnaît le sien. Un univers où la nature et le « merveilleux quotidien » n’ont pas perdu leur place. Admiratif devant les saisissantes lectures à voix haute d’Aurélia, Jean Joubert est heureux de voir assurée la relève d’une poésie ouverte, empreinte de sensibilité, au lyrisme contenu.

Publiés tous deux dernièrement par les Editions Bruno Doucey, ils donneront à entendre les textes parus chez cet éditeur.

Annie Estèves

Présentation: Annie Estèves

Causerie et lectures. Moment de dédicaces .Verre de l’amitié.

Entrée libre dans la limite des places disponibles!

.

Jean JOUBERT

Né à Châlette-sur-Loing (Loiret) en 1928, il fait ses études au collège de Montargis puis à la Sorbonne. Après de longs séjours en Angleterre, en Allemagne et aux Etats-Unis, il s'installe à Montpellier où il découvre un Sud méditerranéen qui marquera profondément ses oeuvres. Il a longtemps enseigné la littérature anglo-américaine dans cette ville, à l'Université Paul Valéry.

Il a reçu le Prix Renaudot 1975 pour son roman L’homme de sable

 Il habite maintenant dans un petit village de la garrigue languedocienne et se consacre à ses activités d'écrivain.

Il est président de la Maison de la poésie Montpellier Languedoc depuis sa fondation en 2005.

http://www.printempsdespoetes.com/userfiles/Image/images/separateur.gif

Bibliographie poésie

L’Alphabet des ombres, Editions Bruno Doucey, 2014

État d'urgence : Poèmes 1996-2008, Editinter, 2008

Visages miroirs, avec des bois de Pierre Laroche, ed. de l'Envol, 2003
Arche de la parole, Le Cherche-Midi, 2001
Anthologie personnelle, Actes Sud, 1997
La main de feu, Grasset, 1993
Les vingt-cinq heures du jour, Grasset, 1987
Cinquante toiles pour un espace blanc, Grasset, 1982
Les poèmes, 1955-1975, Grasset, 1977, Prix de l'Académie Mallarmé

 Les Lignes de la Main, Seghers (Prix Artaud) 1956

 « D’une vieille main je caresse

ici et maintenant.

 Voyez ! Sur ce roseau pensif

une libellule bleue s’est posée,

tendue, ailes vibrantes,

messagère de la beauté,

toute joie,

et, dans l’ombre,

  •                              toute lumière »

Jean Joubert, Paroles de Wang Tchou

Aurélia LASSAQUE

 Née en 1983, Aurélia Lassaque est poète de langues française et occitane. Elle collabore régulièrement avec des plasticiens, danseurs et musiciens. Traduite dans une quinzaine de langues, elle a donné de nombreuses lectures en festivals en Europe,  au Brésil, en Norvège et en Inde. Engagée en faveur de la diversité linguistique, elle a été responsable en 2011 de l’exposition « Dialogue entre cultures et langues » au Conseil de l’Europe. Elle est aujourd’hui conseillère littéraire du prix « Premio Ostana, Scritture in lingua madre » (Italie) et du festival « Paroles Indigo » à Arles aux côtés de Boubacar Boris Diop. Aurélia Lassaque est aussi l’auteur d’une thèse de doctorat consacrée à la dramaturgie occitane du XVIIe siècle.

 Livres d’artistes :

  • Ombras de Luna − Ombres de Lune, éd. de la Margeride, 2009, (reed. 2010, 2011, 2013) 

  • E t’entornes pas − Et ne te retourne pas, éd. de la Margeride, 2010

  • Lo sòmi d’Euridícia – le rêve d’Eurydice, éd. les Aresquiers, 2011

  • Lo sòmi d’Orfèu – le rêve d’Orphée, éd. les Aresquiers, 2011

  • La ronda del fènix ‒ La ballade du phénix, éd. de la Lune bleue, 2012

  • D'aucèls sens caraDes oiseaux sans visage, éd. les Monteils, 2013

Recueils:

        Cinquena Sason, Letras d’oc, Toulouse, 2006.

  • Solstice and Other poems, (trad. anglaise par James Thomas), Francis Boutle Publishers, London, 2012.

  • Pour que chantent les salamandres, éditions Bruno Doucey, Paris, 2013.

     

     

 Saint-Jean

 

 

La  belle danse seule sur les chemins

pour les étoiles et pour la sauvagine.

Ses mains suspendues au ciel,

elle laisse le vent la visiter.

  

Son rire se mêle au chant d’oiseaux de nuit hallucinés.

 Aurélia Lassaque,  Pour que chantent les salamandres  (Editions Bruno DOUCEY)

Partager cet article

Repost 0

Poésie sur les ondes: une affaire de poètes?

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

afficheA3 version03 heron gris web

La Maison de la Poésie Montpellier Languedoc est partenaire de cet événement organisé par l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 / RIRRA 21.

Soirée du colloque le jeudi 20 novembre à 19h au Château de Flaugergues: récital du poète André Velter, accompagné au violoncelle par Gaspar Claus.

Renseignements dans la rubrique "Actualités des adhérents" sur ce blog.

Partager cet article

Repost 0

7 novembre: Patricio Sanchez

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

soirée Patricio Domens 4

Vendredi 7 novembre - 18h

Médiathèque d’agglomération Jean de la Fontaine

Château des Evêques

Avenue du Château

34880  Lavérune

 

Rencontre avec Patricio Sanchez

A l’occasion de la parution de son recueil « Terre de feu », aux éditions Domens, le poète franco-chilien évoque le Chili, l’exil, les poètes qui l’ont nourri.

Présentation: Jean JOUBERT

Lectures par Patricio Sanchez, Jean Joubert et Annie Estèves

Moment de dédicaces

 

Patricio SANCHEZ, né en 1959 au Chili, il passe son enfance et son adolescence entre les villes de Talca et de Valdivia. En 1977 sa famille est expulsée du pays pour des raisons politiques. Il séjourne à Paris, en Espagne, aux Etats-Unis. En 1984 il lit ses poèmes au Centre Pompidou, avec les poètes de Fontenay Sous/bois. Naturalisé français en 1993, il s’établit dans un village de la garrigue languedocienne, à proximité de Montpellier. En 1995 il obtient le prix Juvencio Valle. Enseignant d’espagnol et de littérature latino-américaine, traducteur de poésie et animateur d’ateliers d’écriture. Membre du jury Prix Albertine Sarrazin.

En 2011 il participe au Festival Voix Vives de Sète et représente son pays natal. Ses poèmes figurent dans des journaux, des revues ou des anthologies d’Amérique du Sud et du Nord, et d’Europe. Il est l’auteur de Poèmes écrits dans un café (Ambassade du Chili auprès de l’Unesco, 1991), Montpellier, trois minutes d’arrêt (1996), Breve antología personal y otros poemas (2000), El Calendario de la Eternidad (S.I.E, 2007), Nuages (Prix Tristan Derême, 2008), L’enclume ou la cendre (Souffles, 2008) Le parapluie rouge(avec préface de Jean Joubert, Domens,2011); Terre de feu suivi de Nuages (Domens, 2013) ; Plume (livre d’artiste avec le peintre Raphaël Segura, 2013), La fenêtre de l’aube (sous presse, 2013). Actuellement il prépare l’édition bilingue de ses poèmes. Il participe activement à la vie culturelle de Montpellier et sa région, notamment avec la Maison de la Poésie Languedoc. Il est présentateur des rencontres aux festivals de poésie "Voix Vives" à Sète et à Tolède. 

Partager cet article

Repost 0

6 novembre, 7 novembre

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

J.C.Bernard-Encre--et-Lumiere-Lr2L.JPG

Jeudi 6 novembre - 19h

 Maison de la poésie

Moulin de l’Evêque

78, avenue du Pirée

34000 Montpellier

 

Bienvenue aux Editions Encre et Lumière

Rencontre avec Jean-Claude Bernard, fondateur des éditions Encre et Lumière.

Jean-Claude Bernard, maître typographe-imprimeur, imprime des livres hors du commun  qu’il compose manuellement au plomb.

La ligne éditoriale de notre maison d’édition est axée sur la publication d’ouvrages liés à la poésie, la littérature, l’art brut, la peinture et les livres d’artistes. Nos livres sont le résultat d’un véritable savoir-faire artisanal : composition manuelle au plomb, façonnage et reliure à la main. Les textes sont donc souvent accompagnés d’un travail d’artiste (gravures, peintures, dessins) qui donne aux ouvrages une qualité « bilingue ». Certains livres donnent lieu à des « tirages de tête » avec des œuvres originales faisant qu’Encre et Lumière présente une collection de livres vraiment exceptionnels. (J-C.B)

Lecture par deux des auteurs édités récemment :

René Pons et Ida Jaroschek.

René Pons, né en 1932 à Castelnau-le-lez, a écrit plus d’une trentaine d’ouvrages et participé à de nombreux livres d’artistes. Parmi ses éditeurs : Gallimard, Cadex, Jacques Brémond, l’Amourier, Actes Sud, Fata Morgana, Méridianes, Le bruit des autres, Atelier Baie, Alain Benoît…

Aux éditions Encre et Lumière, il a publié :  Outremonde , avec des monotypes d’Isis Olivier, Paroles de cendre (avec des peintures de Robert Lobet), Un enfer bien calculé, Art poétique, En visitant la grande galerie du Jardin des Plantes

Très lié aux artistes du groupe support-surface, il a été professeur à l’école des Beaux-Arts de Nîmes. Il vit actuellement à Nîmes.

Ida Jaroschek, née en 1961, vit et enseigne dans un petit village du Nord de Montpellier. Auteur de livres d’artistes co-signés avec la plasticienne Catherine Bergerot Jones. Nombreuses publications en revue, notamment les revues « Souffles », « La main millénaire », « Recours au poème » (revue en ligne).

Grand Prix de poésie 2009 de l’Association Les Ecrivains méditerranéens lors des 69ème Jeux littéraires pour « A l’abri des nuits ». « Survivance de la neige » a reçu en 2012 le Grand Prix de Poésie de la ville de Béziers et a été publié aux éditions Encre et Lumière.

 

Lors de la soirée :

Exposition d’œuvres de la plasticienne Isis Olivier.

Exposition de livres d’artistes

Accompagnement musical de la lecture d’Ida Jaroschek par Jean-Baptiste Lombard.

 

photo: Jean-Claude Bernard dans son atelier, extraite du reportage "Artistes et artisans du livre en Languedoc-Roussillon", par le photographe Jean-Louis Estèves

________________________

 

 

Vendredi 7 novembre - 18h

Médiathèque d’agglomération Jean de la Fontaine

Château des Evêques

Avenue du Château

34880  Lavérune

 

Rencontre avec Patricio Sanchez

A l’occasion de la parution de son recueil « Terre de feu », aux éditions Domens, le poète franco-chilien évoque le Chili, l’exil, les poètes qui l’ont nourri.

Présentation: Jean JOUBERT

Lectures par Patricio Sanchez, Jean Joubert et Annie Estèves

Moment de dédicaces

 

Patricio SANCHEZ, né en 1959 au Chili, il passe son enfance et son adolescence entre les villes de Talca et de Valdivia. En 1977 sa famille est expulsée du pays pour des raisons politiques. Il séjourne à Paris, en Espagne, aux Etats-Unis. En 1984 il lit ses poèmes au Centre Pompidou, avec les poètes de Fontenay Sous/bois. Naturalisé français en 1993, il s’établit dans un village de la garrigue languedocienne, à proximité de Montpellier. En 1995 il obtient le prix Juvencio Valle. Enseignant d’espagnol et de littérature latino-américaine, traducteur de poésie et animateur d’ateliers d’écriture. Membre du jury Prix Albertine Sarrazin.

En 2011 il participe au Festival Voix Vives de Sète et représente son pays natal. Ses poèmes figurent dans des journaux, des revues ou des anthologies d’Amérique du Sud et du Nord, et d’Europe. Il est l’auteur de Poèmes écrits dans un café (Ambassade du Chili auprès de l’Unesco, 1991), Montpellier, trois minutes d’arrêt (1996), Breve antología personal y otros poemas (2000), El Calendario de la Eternidad (S.I.E, 2007), Nuages (Prix Tristan Derême, 2008), L’enclume ou la cendre (Souffles, 2008) Le parapluie rouge(avec préface de Jean Joubert, Domens,2011); Terre de feu suivi de Nuages (Domens, 2013) ; Plume (livre d’artiste avec le peintre Raphaël Segura, 2013), La fenêtre de l’aube (sous presse, 2013). Actuellement il prépare l’édition bilingue de ses poèmes. Il participe activement à la vie culturelle de Montpellier et sa région, notamment avec la Maison de la Poésie Languedoc. Il est présentateur des rencontres aux festivals de poésie "Voix Vives" à Sète et à Tolède. 

Partager cet article

Repost 0