10 mars: Le chien de Zola, de Laurent Grison

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

10 mars: Le chien de Zola, de Laurent Grison10 mars: Le chien de Zola, de Laurent Grison
10 mars: Le chien de Zola, de Laurent Grison10 mars: Le chien de Zola, de Laurent Grison

Vendredi 10 mars - 20h

Salle Molière - Montpellier

Le chien de Zola, de Laurent Grison  (éditions Henry)

Lecture concert

Mise en scène et lecture: Stéfan Delon

Violon: Dorota Anderszewska, violon solo supersoliste de l'Orchestre National de Montpellier

 Production Maison de la Poésie Jean Joubert, en partenariat avec l'Opéra Orchestre National Montpellier Occitanie Pyrénées Méditerranée

Avec ce poème continu, Laurent Grison me rappelle avant tout que la poésie est jeu. Jeu de lettres, jeu de mots, jeu de nuances et de références. Jeu d’interférences aussi. Dés le début, l’auteur propose une entrée en matière qui n’est pas sans faire allusion au poème de Rimbaud, Voyelles et par conséquent aux projets de révolté rapportés par ce poème. J’y vois aussi une allusion aux autres livres de Laurent Grison qui fonctionnent en parallèle avec les images photographiques de Nathan Robinson Grison.(…) Les lettres, les mots et leurs juxtapositions finissent par nous révéler les liens que tissent la poésie et les autres formes d’art visuels entre eux. Une strophe se transforme en image à lire. La signification se découvre en ne cessant d’interroger notre imagination et en nous invitant à concevoir une nouvelle lecture possible pour les mots et les lettres qui sont sensés s’aligner docilement pour produire l’interprétation. Laurent Grison cherche à produire un dérèglement des sens.

© Lieven Callant

Commenter cet article