18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert

Publié le par Maison de la Poésie Languedoc Roussillon

Noée Maire, Laurent Grison, Jean-Louis Keranguéven, Thomas ChapelonNoée Maire, Laurent Grison, Jean-Louis Keranguéven, Thomas Chapelon
Noée Maire, Laurent Grison, Jean-Louis Keranguéven, Thomas ChapelonNoée Maire, Laurent Grison, Jean-Louis Keranguéven, Thomas Chapelon

Noée Maire, Laurent Grison, Jean-Louis Keranguéven, Thomas Chapelon

Soirée des adhérents : Rentrée Littéraire en poésie

Mardi 18 octobre - 19h

Maison de la Poésie Jean JOUBERT

Moulin de l'Evêque

78 avenue du Pirée -Montpellier

Présentation, par des poètes membres de la Maison de la Poésie, de leur actualité de parution, autour d'un apéritif.

Soirée ouverte à tous les publics.

Lectures, discussion, propositions, projets, table de livres, dédicaces.

Avec  Noée Maire, Jean-Louis Keranguéven,  Laurent Grison, Thomas Chapelon, Jacquy Gil, les éditions Levant.

Un hommage sera rendu à  la poète Valérie Michel, décédée le 4 octobre.

 

18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert
18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert
18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert
18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert
18 octobre Soirée des adhérents de la Maison de la Poésie Jean Joubert

Noée Maire : D’ARARAT   - éditions La tête à l’envers

Noée Maire vit dans la vallée de l'Hérault.

Elle a publié des poèmes dans les revues Décharges, Le Journal des poètes, Souffles, Recours au poème, ainsi que dans des ouvrages collectifs de La Voix du poème : Voir feuille jointe et Bord de l'autre.

En 2014, elle a été invitée par la Maison de la Poésie en tant que « nouvelle voix », dans le cadre du Printemps des Poètes.

"Nous sommes revenues dans la poussière noire

de l'abandon

la crasse soupçonnée

toutes ces années déniée

Y a-t-il un regret ? Une autre possibilité qui aujourd'hui

dénoncerait notre faute ?"

 Noée Maire, D'Ararat  (éditions La tête à l’envers)

Jean-Louis Keranguéven : De l’arbre il faut te souvenir, éditions Alcyone

Avec des encres de Michel Audouard

Jean- Louis Keranguéven, poète d’origine bretonne et d’adoption montpelliéraine, a publié une quinzaine de recueils dont plusieurs ont été récompensés. Il a également publié dans diverses revues. Dernières publications : Patients comme des algues (Ed. Douaiyeul, 2013- Au silence consenti – Ed de l’Atlantique , 2012 – Au delta des paumes, Ed. Le petit pavé, 2011.

 

 

enfant j’ai

mis les mains derrière

le dos de

l’arbre

 

aujourd’hui pour

me nourrir de sa

présence  et  de son énergie

 

nous échangeons nos épidermes

 

Jean-Louis Keranguéven : De l’arbre il faut te souvenir, éditions Alcyone

Laurent Grison : Bruits, Editions du Littéraire, avec le plasticien Yvon Guillou

                              Le chien de Zola, éditions Henry

Laurent Grison

Recueil après recueil, Laurent Grison donne à entendre une voix singulière dans la poésie contemporaine. L’énergie « archaïque, brute », « magnétique magma même » vers laquelle toujours il retourne, est, pour lui, nécessité humaine autant que source sensible. Passionné par le croisement des formes de création, Laurent Grison travaille régulièrement avec des musiciens, des peintres, des photographes et des comédiens. Poète, il est aussi essayiste et historien de l’art.

Autres publications récentes :

Anacoluthe, éd.Apeiron, 2015  -  Lumière si loin, Transignum 2015

Robinson dans les villes, Atelier Baie, 2015 -  Le Tombeau de Georges Perec, Editions La Porte, collection « Poésie en voyage », 2015.  - Sol strié, livre d’artiste en deux volumes conçu et réalisé par la plasticienne Anne-Marie Jeanjean, Editions Tardigradéditions, 2015.

 

Maintenant

tu vois danser

sur le causse noir

 

les pierres levées

et leur dentelle

de nuit

 

tu es

un fantôme

transparent

 

à l’extrémité

lagunaire

d’une digue imaginaire

 

l’ombre portée

du lieu-dit  lieu-dit

interdit toute orientation

Laurent Grison, Le chien de Zola, éditions Henry

 

Thomas Chapelon : Ce vivant parmi les cendres, L’ Arachnoïde, avec des cendres de Thomas Pesle.

Thomas Chapelon vit à Montpellier. Il a été invité par la Maison de la Poésie lors du Printemps des Poètes 2016, lors d’une soirée consacrée à la maison d’édition l’Arachnoïde.

Publications récentes :

Guérissable, Flammarion, 2015.

Désertion des capitales, Arachnoïde, 2015.

Pulsation lente, Arachnoïde, 2014.

La demeure du vaste, Dernier télégramme, 2014.

La pluie enrichie, Arachnoïde, 2013.

Presque printemps, Dernier télégramme, 2012.

 

 

Je viens d’ailleurs

Je ne reconnais rien

 

  Des cendres

Des cendres,

Ce monde

Enfin détruit

 

 

Des couleurs,

Je vois

Des  intensités

De cendres

Eteintes,

 

  Le pas de l’homme

Est son geste,

 

Ne pas construire

Les échafauds

De la civilisation,

 

Condamnant l’énergie

Fossile,

Le désir,

 

Vivant     parmi les cendres,

Dans les couleurs

Et les amas,

 

Les torsions

Ne devenant encore écriture  d’un larcin,

Hypothétique.

 

Thomas Chapelon, Ce vivant parmi les cendres, L'arachnoïde, 2016

Commenter cet article